dimanche 21 septembre 2008

Dranem chante "Le Trou de mon Quai"Phonoscene Alice Guy


LE TROU DE MON QUAI PHONOSCENE DE DRAMEN PAR ALICE GUY


Le trou de mon quai


Paroles: Paul Briollet, Jules Combe. Musique: Désiré Berniaux 1906
© Salabert
autres interprètes: Les Charlots (1971)

Je demeure dans une maison tout près d'la Seine,
Où l'on fait depuis trois s'maines
Des fouilles et des travaux
Pour faire passer le métro.

De ma fenêtre tout en fumant des pipes,
Je regarde les équipes
Dont les hommes sont occupés
A faire un trou dans mon quai.

Et si vous voulez mon adresse
C'est pas difficile à trouver
Afin que chacun la connaisse
En deux mots j'vais vous renseigner.

Y a un quai dans ma rue
Y a un trou dans mon quai
Vous pourrez donc contempler
Le quai de ma rue et le trou de mon quai.

L'autre jour j'rencontre un vieil ami d'province,
J'lui dis tu tombes bien mon prince
De ma rue je vais t'montrer
Toutes les curiosités.

J'voudrais d'abord voir la gal'rie des machines
J'lui réponds tu t'imagines
Qu'à Paris il n'y a qu'celle là
J'en ai une plus chouette que ça.

Accepte à dîner je t'en prie
Après sans trop nous fatiguer
Je te ferai voir une gal'rie
Qui certainement va t'épater

Y a un quai dans ma rue
Y a un trou dans mon quai
Tu pourras sans t'déranger
Voir le quai de ma rue et le trou de mon quai.

Mais hélas ici bas, la joie n'est qu'un leurre
Et l'on m'a dit tout à l'heure
Que les travaux d'terrassement
Vont s'terminer prochain'ment.
C'est pas drôle pour moi qu'en avait l'habitude
Et ça va m'paraître rude
Quand l'dernier coup d'pelle donné
Le trou d'mon quai s'ra bouché.

Adieu joies et rêveries nocturnes
Adieu journées d'activité
Comme autrefois seul dans ma turne
J'n'aurai plus hélas qu'à chanter.

Y a un quai dans ma rue
Mais y a plus d'trou dans mon quai
J'nai donc pour me consoler
Que la vue du quai de ma rue, j'ai plus d'trou d'mon quai.
Paroles: Yves Mirande, Albert Willemetz. Musique: Raoul Moretti 1925
© Pathé
autres interprètes: Dranem (1926), Louis Lynel, Jany Sylvaire (1962)
note: de l'opérette "Trois jeunes filles nues" avec Dranem dans le rôle d'Hégésippe. Cette opérette a été recréée pour la télévision avec une troupe d'animateurs de France Télévisions en 2006

Par nature, c'est véridique
Les femmes sont plutôt pudiques
Elles sont toujours embêtées
D'livrer leur intimité
Ce n'est pas l'cas, au contraire,
De la femme de mon beau-frère,
Dès qu'elle a un p'tit bouton
Sur la cuisse ou l'menton

{Refrain:}
Raymonde, Raymonde
Le fait voir à tout l'monde,
Raymonde, Raymonde
Ne cache rien du tout !
Raymonde, Raymonde
N'est pas très pudibonde
Quand son mari la gronde,
Raymonde s'en fout

Sa mère lui donne pour sa fête
Toute une parure complète
Une merveille, un amour
De p'tit pantalon à jours
Et une chemise si légère
Qu'on voyait la main derrière
Eh bien, ce joli cadeau,
D'puis qu'elle l'a sur le dos

{au Refrain}

Ayant eu l'appendicite,
On l'a opérée bien vite
Et vraiment, le chirurgien
Sut la recoudre si bien
Qu'on cherche la cicatrice
Sur son petit ventre lisse,
Ca fait juste un trait encor
Et très fière depuis lors

{au Refrain}

Très gentiment, en cachette
Comme toujours ça s'achète,
Son époux vient au marché
De commander un bébé
En lui répétant : "Mignonne,
Surtout ne l'dis à personne !"
Mais afin d'montrer sa joie,
Son bonheur d'puis trois mois

{au Refrain}

2 commentaires:

Benoît Prévot a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
B Prévot a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.